Nombre d’occupants de l’ancien Hôpital d’Instruction des Armées

Autres

Le 26 novembre 2021

Cette question a été posée par un participant lors de la réunion publique d’ouverture de la concertation, le 21 septembre 2021. Le maître d’ouvrage n’ayant pas les éléments de réponse pour répondre au participant lors de la réunion, la question est retranscrite et la réponse est apportée ici.

Le participant souhaite connaître le nombre de personnes qui était sur site du temps de l’Ancien Hôpital Interarmées, à titre de comparaison avec les 3 000 personnes évoquées dans le cadre de PariSanté Campus ?




Bonjour,  

Nous vous remercions pour votre question qui aborde le sujet de la fréquentation du futur programme PariSanté Campus et sa comparaison avec l’ancienne activité hospitalière du site.  

L’ancien Hôpital d’Instruction des Armées du Val-de-Grâce qui a cessé son activité en juillet 2016 comptait 380 lits. A notre connaissance, le personnel médical affecté au suivi de ces patients était d’environ 1 500 personnes qui travaillaient alors au quotidien sur le site de l’ancien hôpital, auxquels il convient d’ajouter les visiteurs qui rendaient visite aux patients. On estime ainsi qu’environ 2 000 personnes étaient présentes sur le site de l’ancien Hôpital d’Instruction des Armées du Val-de-Grâce jusqu’à sa fermeture.  

Le programme PariSanté Campus permettra d’accueillir environ 3 000 personnes qui, à ce stade très amont du programme, peuvent être catégorisées comme suit : chercheurs, enseignants et étudiants de l’Université Paris-Sciences et Lettres, salariés des entités publiques installées sur le site (INSERM, INRIA, Health Data Hub et Agence du Numérique en santé), entreprises (start-up, PME et grands groupes).  

Compte-tenu de la grande mixité des programmes qui seraient installés sur PariSanté Campus, et de la diversité de publics accueillis sur le site, il est envisagé que les personnes attendues se répartissent tout au long de la journée et de la semaine sur PariSanté Campus sans être toute présente de manière concomitante. De fait, on peut estimer que la fréquentation du site s’approchera de la fréquentation antérieure.